LePalmier.shop est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via un lien présent sur notre site, nous pouvons toucher une commission. En savoir plus

4 techniques pour purifier de l’eau non potable en voyage

Techniques de purification d'eau non potablePin

Vous avez soif… mais malheureusement vous n’avez plus d’eau potable sous la main.

  • Soif parce qu’il y est 2 heures du matin dans votre hôtel ou guest-house, et que l’eau du robinet n’est pas de qualité.
  • Soif parce que vous êtes en pleine nature et que la seule source d’eau que vous trouvez est une mare douteuse.

Il va donc falloir trouver un moyen de purifier de l’eau afin de la rendre potable et ainsi éviter toute contamination et diarrhée qui va avec (je ne vous fais pas de dessin).

Purifier de l’eau en voyage ou en randonnée

Technique #1 – Faire bouillir l’eau

C’est le moyen de plus basique et le plus sûr pour rendre de l’eau potable.

Cette technique ne nécessite aucun équipement particulier, si ce n’est de quoi faire du feu (mais vous avez normalement un briquet dans votre fond de sac), et une gamelle métallique pour aller sur le feu.

Le principe : vous portez l’eau à ébullition, et vous la laissez bouillir pendant 5 minutes minimum (10 pour plus de sécurité).

La chaleur va tuer les micro-organismes, les parasites, les bactéries et même les virus.

Avantages :

  • possibilité de purifier une grosse quantité d’eau
  • peu coûteux (pour ne pas dire gratuit)
  • élimine aussi les virus

Inconvénients :

  • les éventuels produits chimiques présents dans l’eau ne sont pas écartés
  • n’élimine pas les métaux lourds, ni le sable et la terre.
  • plus facile à faire en extérieur qu’en intérieur dans une chambre d’hôtel

Matériel nécessaire :

  • un briquet
  • une gamelle ou une casserole

Technique #2 – Filtrer l’eau

Le principe : L’eau non potable va passer à travers un système de plusieurs filtres (céramique et/ou fibre de verre + charbon actif) qui va en retirer les éléments pathogènes.

Le système de filtration écarte les micro-organismes, les parasites, les bactéries et certains modèles les produits chimiques.

Avantages :

  • pas ou très peu d’attente pour purifier l’eau
  • élimine les métaux lourds et les produits chimiques
  • rend l’eau plus claire en éliminant le sable, la terre et la poussière
  • 1 petit filtre = 2.000 litres décontaminés

Inconvénient :

  • n’élimine pas les virus

Technique #3 – Désinfecter l’eau

Il y a 2 solutions possibles :

  • avec de la lumière UV
  • avec des produits chimiques

Purifier de l’eau avec de la lumière UV

Le principe : l’énergie contenue dans la lumière UV va attaquer les membranes des organismes vivants, et les tuer.

Avantage :

  • détruit tous les organismes vivants (parasites, bactéries, virus, etc.)

Inconvénients :

  • ne peut rien faire contre les particules non vivantes (métaux lourds, produits chimiques, sable, poussière, etc).
  • système de filtration relativement coûteux

Purifier de l’eau par traitement chimique

Principe : Vous mettez dans votre eau contaminée une petite pastille qui contient des ions d’argent et du chlore, qui va tuer les organismes vivants.

Avantages :

  • ultra simple d’utilisation
  • ne prend pas de place dans vos affaires
  • solution peu onéreuse et adaptée à une utilisation « au cas où »
  • 1 petite pastille = 1 litre décontaminé

Inconvénients :

  • donne un goût de chlore à l’eau
  • s’utilise dans une eau claire
  • pas forcément bon pour la santé à long terme
  • le temps d’attente (30 à 120 minutes)

Récapitulatif des systèmes de purification d’eau

 ÉbullitionFiltrationLumière UVChimique
BactériesOuiOuiOuiOui
ProtozoairesOuiOuiOuiOui
VirusOuiNonOuiNon
ParticulesNonOuiNonNon
Métaux lourdsNonOuiNonNon

Comme vous pouvez le voir, aucun système n’est 100% parfait.

Pour une eau parfaitement saine et pure, il va falloir mixer 2 techniques de purification :

  1. Porter l’eau à ébullition
  2. Filtrer l’eau

Mon avis pour purifier l’eau en voyage

Quand vous êtes en voyage, le système de purification d’eau par filtration allie le meilleur compromis entre efficacité et praticité.

Pour un usage du type « au cas où », une paille type LifeStraw fera parfaitement l’affaire.

Paille purification d'eau StrawlifePin

Voir sur Amazon

Notez que, vu le peu de place que cela prend, rien ne vous empêche d’avoir en permanence 4-5 pastilles Micropur dans votre trousse de toilette.

(c’est d’ailleurs ce que je fais)

Potabilité de l’eau : ce que vous devez savoir

Eau trouble
Ce n’est pas parce qu’une eau est trouble, qu’elle n’est pas potable. De la terre ou du sable en suspensions ne la rend pas impure à la consommation. Elle peut par contre avoir un petit goût.

Eau claire
Et inversement. Ce n’est pas parce qu’une eau est claire et limpide qu’elle est potable. Les bactéries et les virus ne se voient pas à l’œil nu.

Eau des torrents et des rivières
L’eau est fraîche et claire. Et vous êtes en pleine nature. Peut-être même en pleine montagne. Attention. L’eau n’est pas forcément potable pour autant. À quelques centaines de mètres en amont, il y a peut-être un animal en décomposition qui pourrit dans l’eau, ou un troupeau de 200 brebis est peut-être en train de faire ses besoins dans la rivière…

Eau stagnante
Sauf si votre vie est en jeu, ne buvez jamais de l’eau stagnante (flaque, marre). La prolifération microbienne et bactérienne y est très forte.

Eau du robinet
En France on a l’habitude de tourner le robinet pour avoir une eau de qualité… Ce n’est pas le cas dans de nombreux pays. Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez boire l’eau du robinet.

Perles de céramique
Mettre des perles de céramique dans votre gourde ne va pas transformer une eau non potable en une eau potable. Idem pour les bâtons de charbon. Ça peut retirer du calcaire, ou améliorer le goût… mais ça ne tuera jamais bactéries et autres micro-organismes.

Article écrit par notre expert voyage :

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments