LePalmier.shop est soutenu par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via un lien présent sur notre site, nous pouvons toucher une commission. En savoir plus

Bien faire son sac à dos en 3 étapes

Bien faire son sac à dosPin

Bien faire son sac à dos est un art qui ne s’improvise pas… Que ce soit pour le remplir de vos affaires, ou que ce soit pour le régler sur le dos, il y a un protocole et un ordre bien précis à respecter.

Je vous explique tout ça dans cet article illustré.

Comment faire son sac à dos (randonnée ou voyage)

Quand on n’a pas l’habitude, faire un sac à dos correctement n’est pas forcément évident.

Donc, si vous préparez voyage, un tour du monde ou une randonnée, je vous conseille de ne pas attendre la veille de votre départ pour faire votre paquetage.

Entraînez-vous avant.

Si vous remplissez votre sac n’importe comment :

  1. vous allez galérer à retrouver vos affaires quand vous en aurez besoin
  2. vous allez perdre de la place bêtement car les espaces ne seront pas optimisés
  3. vous risquez de vous faire mal au dos et aux épaules parce que les charges seront mal réparties

Vêtements, matériels et accessoires ne se placent pas n’importe comment.

Bien faire un sac à dos, c’est respecter des règles bien précises !

#1 – Un sac à dos bien ordonné

Classez vos affaires et votre matériel en 3 catégories :

1) Matériel à usage fréquent : c’est-à-dire des affaires que vous allez être amené et prendre ou à ranger régulièrement au fil de la journée.

Exemple : crème solaire, casquette, lunette de soleil, gourde, snacks, carte, téléphone, GPS, etc.

2) Matériel à usage probable : c’est-à-dire des affaires que vous êtes susceptibles de devoir sortir en cours de journée (mais ce n’est pas certain).

Exemple : veste imperméable, filtre à eau, cover bag, guêtres, bâtons de marche, etc.

3) Matériel non utilisé : c’est-à-dire des affaires que vous êtes sûr de ne pas utiliser avant de vous poser le soir.

Exemple : tente, matelas, sac de couchage, réchaud, repas, etc.

.

La règle : Moins un objet est utilisé, plus il est placé au fond du sac. (Et inversement).

Donc…

1) Placez votre matériel non utilisé en premier, dans le fond de votre sac à dos.

2) Placez vos affaires à usage probable par-dessus.

3) Placez vos affaires à usage fréquent encore au-dessus, ainsi que dans les poches extérieures de votre sac.

Cette organisation est primordiale pour avoir une accessibilité optimale de votre matériel.

Voici comment organiser vos affaires :

Composition d'un sac à dosPin

Jusque-là, ce n’est pas trop compliqué.

On va donc complexifier (légèrement) les choses…

.

#2 – Un sac à dos bien équilibré

Avoir un sac à dos organisé, c’est bien. Mais si en plus il peut être équilibré… c’est encore mieux !

On va donc maintenant veiller à répartir correctement les charges.

Parce qu’un objet lourd ne se met pas au même endroit qu’un objet léger.

.

La règle : Plus un objet est lourd, plus il doit être près de votre centre de gravité.

Donc…

On placera l’objet le plus lourd, plaquer sur le dos, dans une zone comprise entre le nombril et les omoplates.

Et plus on s’éloignera de ce point (en rouge sur le schéma ci-dessus), plus les objets seront légers.

Voici comment répartir le poids dans votre sac à dos :

Répartition des charges dans un sac à dosPin

#3 – Un sac à dos bien compact

Étonnamment, sur les différents blogs voyage que j’ai pu lire, personne ne parle de la compression du sac à dos.

Si effectivement c’est un point moins important que son organisation, cela reste un élément qui participe au confort de portage.

La règle : Plus un sac à dos est compact, plus il est facile à porter.

Un sac à dos compact, c’est un sac à dos qui parait plus léger.

.

Faites le test :

Demandez à un ami de s’allonger par terre. Et d’être le plus détendu possible. Tous ses membres doivent être mous.

Puis, essayez de soulever votre ami…

Impossible. Trop lourd !

Maintenant, demandez-lui d’être hyper tendu. Tous ses membres doivent être le plus raides possible.

Puis essayez de le soulever…

Miracle. C’est beaucoup plus facile.

Pour votre sac à dos, c’est pareil. Moins il est mou, moins il est lourd.

.

Donc…

Ne laissez aucun trou, aucun espace vide dans votre sac à dos.

Pour cela, servez-vous de vos petits objets compressibles : duvet, serviette de toilette, sac à viande, chaussettes, veste, etc.

Astuce : L’idée est de faire un bloc compact, en alternant objet mou (compressible) avec un objet dur (non compressible)… un peu comme on construit un mur de briques.

On alterne du mou (ciment) avec du dur (la brique). Le tout formant un bloc solide et compact.

Empiler vos affaires dans votre sac à dosPin
Faites votre sac comme si vous construisiez un mur de briques

Comment remplir votre sac à dos

Si vous avez suivi les étapes précédentes, au moment de faire votre sac à dos vous devrez avoir devant vous 3 piles d’affaires classées selon leur fréquence d’usage au cours de la journée :

  1. Usage fréquent
  2. Usage probable
  3. Pas utilisé

Au sein de ces 3 groupes, vous avez identifié les objets les plus lourds et denses.

Voici dans quel ordre vous devez remplir votre sac à dos

1) Quand vous faites votre sac à dos, commencez par mettre votre duvet (sac de couchage) au fond. C’est un objet compressible, et plutôt léger par rapport à son volume.

Si vous n’avez pas de duvet, vous pouvez mettre des vêtements.

2) Puis empilez les couches d’affaires en respectant les règles évoquées plus haut.

  • le lourd et dense au plus près de votre centre de gravité, c’est-à-dire au milieu du sac et près du dos.
  • le léger et compressible sur les extrémités du sac, c’est-à-dire au fond et sur le dessus.

Vous pouvez donc mettre votre nourriture par exemple (dur).

3) Plus votre matelas ou d’autres vêtements (mou)

4) Ensuite, mettez votre tente (dur), en la plaçant au plus près de votre dos (par c’est probablement l’objet le plus lourd de votre sac).

5) Etc. Etc. jusqu’à terminer par vos petites affaires légères, que vous allez utiliser au fil de la journée.

.

Entre chaque couche, pensez à appuyer bien pour tout tasser (en faisant attention aux objets fragiles).

Une fois tout empaqueté, fermer votre sac.

Puis compactez le tout en utilisant les sangles de compression qui se trouvent à l’extérieur.

Voici à quoi ressemble un sac à dos bien fait !

Si vous avez bien suivi la leçon, vous devez avoir un sac qui ressemble à ça…

Sac à dos Osprey bien faitPin
Voilà un sac à dos bien fait !

1) le sac de couchage est dans le fond du sac.

2) les objets lourds sont près du centre de gravité.

3) le sac est bien compact; les objets compressibles viennent combler les trous.

4) les objets utilisés dans la journée sont facilement accessibles.

Faire son sac à dos de randonnée (avec matériel de camping)

Voici les réponses aux questions que l’on me pose souvent :

Comment attacher son sac de couchage à son sac à dos ?

Il ne faut rien mettre à l’extérieur de son sac à dos.

Un objet accroché à l’extérieur va se balancer en marchant, et risque de se prendre dans les branches si vous marchez en sous-bois.

De plus, votre sac va perdre en compacité. Et n’oubliez pas… un sac compact c’est un sac moins lourd.

Votre sac de couchage doit se mettre à l’intérieur de votre sac à dos. Tout au fond. C’est d’ailleurs le premier élément à mettre.

Où mettre sa tente dans son sac à dos de randonnée ?

Placez votre tente au milieu du sac à dos, au plus près de votre dos, dans la zone rouge (cf schéma plus haut).

Si vous ne pouvez pas, peut-être que vous pouvez dissocier les piquets de la toile. Et placez les piquets à l’extérieur, bien plaqués avec un élastique en « P » (pas dans les sangles de compression, sinon vous ne pourrez pas les serrer suffisamment sans prendre le risque de casser les piquets), et la toile à l’intérieur dans la zone rouge.

Où positionner le tapis de sol sur son sac ?

L’astuce est de faire un tube avec son matelas, et de la placer à l’intérieur du sac à dos. Bien fait, ça peut même le rendre plus confortable à porter.

Mais ce n’est pas toujours facile à mettre en place. C’est aussi pour cela que je préfère les matelas gonflables au tapis de sol.

Si vous n’y arrivez pas, placez-le à l’extérieur. Roulez-le au maximum pour qu’il prenne le moins de volume possible, et placez-le à la verticale sur l’un des côtés du sac.

Évitez de le mettre à l’horizontale sous le sac… ou même pire, sur le dessus.

Si au final vous arrivez à un résultat comme sur la photo ci-dessous, c’est que vous avez raté quelques étapes…

Sac à dos mal faitPin
Je crois qu’il y a quelque chose à revoir…

Article écrit par notre expert voyage :

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires